Intolérances alimentaires…Allergies, mon test

LÉGUMES FRUITS ÉPICES/infusions CÉRÉALES/Additifs Produits LAITIERS
Aubergine Argouse Camomille Avoine Fromage lait fermenté
Brocoli Citron jaune Graines de Courge Blé Kéfir
Céleri Mandarine Cumin Épeautre Lait de vache
Chou frisé Melon Alfalfa Gluten Lait cuit
Chou persillé Myrtille Anis Kamut Ricotta
Concombre Orange Cresson Orge Brebis
Oignon Pamplemousse Livèche Seigle Chèvre
Tomate Pastèque Origan Lupin
Chicorée Prune Paprika Agar-Agar
Endive Romarin Soja vert
Laitue Safran
Mâche
Girolle
Algues rouges (Nori)
Iceberg
Raddicchio

INTOLÉRANCES / ALLERGIES ALIMENTAIRES

Différence entre les allergies alimentaires classiques liées aux IgE et les allergies alimentaires retardées liées aux IgG

Je vous copie ce qui est écrit sur le site où j’ai fait mon test d’intolérance alimentaire ICI il y a un tableau intéressant qui pourrait vous guider

«  » » »« Un aliment peut causer problème pour de nombreuses raisons, dont une allergie alimentaire classique liée aux IgE (type I) et une allergie alimentaire retardée liée aux IgG (type III), cette dernière étant aussi dénommée intolérance alimentaire dans le langage courant. Ces deux types d’allergies ont en commun le système immunitaire. Cependant, leurs réponses sont différentes.

Allergie alimentaire classique liée aux IgE

Dans une allergie classique de type I, le système immunitaire produit des anticorps spécifiques IgE (immunoglobulines de la sous-classe E). Ces anticorps entraînent une réaction allergique immédiate. Les symptômes apparaissent en quelques secondes ou quelques minutes : une gonflement soudain et conséquent, la difficulté à respirer, une éruption cutanée, des démangeaisons de la peau et, dans les cas extrêmes, un choc anaphylactique.

Dans le cas d’une allergie de type I, l’aliment à l’origine des problèmes est facilement identifiable car les symptômes apparaissent immédiatement. Un test sanguin n’est donc pas forcément nécessaire pour identifier ce type d’allergie. Les tests d’IgE sont principalement effectués pour confirmation. ImuPro ne détecte pas les allergies alimentaires de type I.

Allergie alimentaire retardée liée aux IgG

Lors d’une allergie alimentaire de type III, le système immunitaire produit des anticorps spécifiques IgG (immunoglobulines de la sous-classe G). Ces anticorps peuvent induire des processus inflammatoires. Les symptômes apparaissent jusqu’à trois jours après la consommation d’un aliment déclencheur. En savoir plus.

Il est très difficile de déterminer quel aliment vous cause problème du fait de la manifestation retardée. Un test IgG aide à localiser et à cerner les aliments. » » » » »

OU FAIRE UN TEST D’INTOLÉRANCES ALIMENTAIRES EN FRANCE ?

Je n’ai pas trouvé aussi complet qu’Imopro, donc je ne l’ai pas fait en France, mais au Luxembourg.

Donc je suis passée par eux, ICI en 2010

Oui la santé coute chère! sauf que chez nous, on nous fait croire que la santé est gratuite, grâce/à cause, de la sécu.

Sauf que quand on commence à se pencher sur les aliments sains, les produits naturels pour se soigner, et qu’on ouvre les yeux, ce n’est plus pareil et pas le même budget.

Concrètement ça se passe comment?

En fait,

  • on nous envoie un kit,
  • vous allez faire faire votre prise de sang en laboratoire près de chez vous
  • A mes souvenirs, vous téléphonez à un numéro et on vient le chercher au labo
  • Après on vous envoie les résultats par courrier.

Plusieurs tests

Vous avez plusieurs choix, donc plusieurs prix.

Moi j’ai choisi le kit complet, même si les recettes ne me servent à rien.

J’ai donc fait le test sur 270 aliments.

Ma liste est le tableau en début d’articles.

Comme vous le constaterez vous-mêmes j’ai aucune intolérance aux produits animaux… car tout a été testé, des crustacés en passant par les viandes de toutes les couleurs (oeufs de tout, compris) et des poissons. Rien de rien.

Mon résultat ?

J’ai 53 intolérances alimentaires!

Oui je reconnais que ça fait peur.

Je suis intolérante à beaucoup de choses naturelles comme toutes les salades, la tomate, le melon, le cumin, lait de vache/chèvre/brebis/soja, gluten, lupin, et j’en passe.

Éviction

Lorsque j’ai fait ce test, j’avais déjà 3 ans d’éviction du gluten!!

Et leur conclusion a été que j’étais limite pour le gluten et que c’était surement la raison d’autant d’intolérances alimentaires.

J’ai donc fait tout leur programme à la lettre.

J’ai dû remanger de la viande! car je ne pouvais plus beaucoup manger de fruits et légumes, vu que je ne supporte pas grand chose.

Puis j’ai réintroduit doucement, un aliment par un aliment.

ET APRÈS ?

Bien j’ai pû tout remanger, mais mange que très occasionnellement du lait de vache ou du gluten (pour moi un morceau de fromage, c’est la fête!)

SPORT

J’ai commencé le sport il y a 5 ans (ou un truc du genre)

Ça m’a beaucoup plu.

Sauf que j’ai commencé à avoir de violents maux de tête.

Le coach m’a dit qu’il fallait plus manger.

Ce que j’ai fait.

Oui mais… en augmentant mon alimentation, j’augmentais mes aliments sensibles.

Mais je ne m’en suis pas rendue compte tout de suite;

A un moment donné, j’ai commencé à prendre du poids.

Tout le monde me disait que c’était normal à cause des muscles blablabla

J’ai donc augmenté le sport car je ne faisais pas du sport pour grossir!

Résultat j’ai commencé à gonfler.

Ça s’est fait progressivement.

L’été dernier, j’ai tout arrêté, mais j’avais encore faim.

Difficile de limiter les besoins.

Résultats j’ai augmenté le café et le sucre.

Bref, vous l’avez compris j’étais prise dans une spirale.

Au fond de moi je savais que je remangeais du gluten et du lait de vache, mais bon..

SLENDERIIZ

J’ai démarré Slenderiiz le 3 janvier, et ça m’a permise de diminuer les quantités doucement, et surtout j’ai repris mes bonnes habitudes alimentaires…

Donc je dégonfle!!!!!!!!!!!

Et je le sens vraiment dans les intestins.

Faire sans Slenderiiz?

Oui j’aurai pu, mais ça va nettement plus vite avec! et donc le moral joue une place importante dans la prise de conscience.

Je prends également les Optimals et Magnical D car je sais que le fait de manger en petites quantités, et pas beaucoup de viande, je suis carencée.

COMMENT JE MANGE ?

En fait, lorsqu’on est intolérant, on devrait faire un cycle de 5j.

Donc pendant 5j, je ne devrai jamais remanger la même épice 2 fois, ou le même aliment.

Mais moi je mange bio, et donc de saison, en étant en bonne partie végétarienne! bref, impossible en gros de suivre ça.

Mais je diversifie le plus possible, et surtout je mange en toute toute petite quantité les produits qui font partie de mes intolérances. C’est d’ailleurs ce que dit Giulia Enders dans son livre.

 

Et comme je ne me souviens pas des 53, je mange tout en petite quantité, et sans gluten (sauf l’avoine et la levure de bière) mais jamais de pain, croissant, gâteaux etccc.

Néanmoins je fais des écarts, surtout lorsque je suis invitée, et ça me fait du bien au moral!

MON CONSEIL ?

En lisant ce témoignage, je suis certaine que vous vous dites :

  • « la pauvre, ça ne doit pas être simple tous les jours pour manger » ;
  • moi je n’ai pas de problème,
  • j’ai juste quelques kls à perdre
  • je mange déjà bien,
  • je fais du sport
  • je n’ai pas d’allergie car je ne ressens rien (je n’ai aucune allergie alimentaire)
  • oui parfois j’ai mal à la tête, mais c’est le stress
  • etccc

Sauf que vous n’avez pas fait le test pour savoir si vous étiez intolérant ou pas, donc au final vous n’en savez rien du tout.

J’ai plusieurs personnes autour de moi qui ont fait le test et je détiens le record lol mais ça n’a pas été une surprise non plus.

Le gluten et le lait de vache reviennent régulièrement sur la plupart des tests, donc éviter le gluten au maximum c’est certainement une bonne chose à faire même si on n’est pas coeliaque. Disons que c’est une précaution plutôt qu’autre chose.

MAIGRIR EN TENANT COMPTE DE SES INTOLERANCES ALIMENTAIRES, CONFERENCE DE MARION KAPLAN

Le livre dont elle parle est celui-ci :

Cliquez sur l’image pour être redirigé sur Amazon

MODE DE CUISSON

Je ferai un article sur les modes de cuisson

Moi j’ai choisi les Baumstal car après une mulititude de recherches, je préfère la cuisson douce à l’étouffée.

Résultat je n’ai pas choisi le Vitaliseur de Marion Kaplan

Moi je préfère de loin les Baumstal (cliquez sur les images pour les trouver sur Amazon)

Cuiseur vapeur avec la soupière
La poêle
La sauteuse que j’utilise le plus souvent

 

4 thoughts on “Intolérances alimentaires…Allergies, mon test”

Comments are closed.